Billetnet, vente et réservation de billet en ligne

Billetnet.fr, les meilleurs plans sorties dans
toute la France, nettement moins chers !

Advertisement
Mercredi 19 Février 2020
Accueil > Réservations > ENFANTS > Théatre
Le Mystère de la grande Seinpresse

Le Mystère de la grande Seinpresse

Théâtre Darius Milhaud, Paris

Spectacle clowno-musical. Foncez tête baissée pour cette aventure tarabiscotée pleine de panache, mise en musique et servie par une troupe complètement barrée !

Trouvée le lutin Banjo-Banjo au miyeu de la forêt propicale, le Grande Seinpresse du royaume d'Issy-Lexique rencontre le vampire Morcrax qui la séduit puis l'ensorcelle. Elle se retrouve enfiermée dans une croquille de Nieuf... Banjo-Banjo va-t-il parvenir à la libérier ?
Rafaële Arditti mène à travers cette épopée clownesque et musicale une véritable quête autour du langage, jouant avec les mots et les inversions dyslexiques. Etonné et complice, on se laisse entraîner avec plaisir dans cet univers ludique qui associe une musique originale à la magie de la parole.



Avec Rafaële Arditti et Nicolas Parent
Suggérer par mail


Bookmark and Share

Fiche

Archivé


Informations:
Artiste(s):
Rafaële Arditti et Nicolas Parent

Auteur(s):
Rafaële Arditti

Mise en scène:
Rafaële Arditti

Durée:
0h55

Type de public:
Tout public

Site web:

Age mini:
5 ans

Langue:
Français

Lieu :
Théâtre Darius Milhaud
80 allée Darius Milhaud
75019
Paris, France

Localiser le lieu
à l'affiche
 
Presse:
« Mais quelle mouche a piqué Rafaële Arditti ? Cette trompettiste à l’imagination débordante vient nous conter une histoire des plus bizarres. Flanquée du lutin Banjo-Banjo, elle nous retrace son aventure au sein du royaume d’Issy-lexique. Un beau jour, alors qu’elle croit rencontrer un beau prince, elle se laisse conter fleurette par ce pseudo-gentil que n’est autre que le vampire Morcrax. Et la voilà en un instant prisonnière dans une croquille de nieuf. Oui, oui, enfermés dans une croquille de nieuf !! Elle a très peur et pense ne plus jamais sortir de cette croquille incassable. Mais c’est sans compter la rencontre incongrue avec le lutin complice qui va l’aider à se libérer… Ce spectacle est à mourir de rire, Rafaële Arditti, mi-clown, mi-princesse, a écrit cette histoire abracadabrante tout en jouant avec la langue française et les inversions dyslexiques. Accompagnée par son lutin guitariste, cette grande Seinpresse et sa fidèle trompette nous entrainent loin des sentiers battus. Un univers complètement à part dans lequel les enfants puisent avec ironie les subtilités du texte. Pendant une heure on partage avec joie l’univers complètement barré de ces comédiens hors du commun. Gros coup de cœur pour ce voyage musical peu banal ! »
Caroline Munsch, Le Pariscope


« Normalement, les parodies de contes de fées sont le refuge des troupes de théâtre sans imagination: à fuir. Rien de tel avec la Grande Seinpresse, qui poursuit, depuis deux ans son chemin à travers les théâtres parisiens, avec un succès totalement mérité.
Voilà une princesse, pardon, une seinpresse, comme on en croise rarement, avec son charme brut de décoffrage et son français un poil approximatif. L'histoire, elle-même assez brumeuse, est un road-movie qui se déroule au royaume d'Issy-Lexique et fait intervenir, entre autres, un vampire, un lutin malin, et un oeuf...
Les enfants commencent par lever un sourcil interrogateur, avant de plonger dans le spectacle avec d'autant plus d'enthousiasme que Rafaële Arditti, auteur et interprète du spectacle, ne boude pas son plaisir, démontrant que, parfois, l'énergie peut aller de pair avec la subtilité.
Elle est soutenue dans cette entreprise par un orchestre petit (c'est fréquent chez les lutins) mais solide, composé de Nicolas Parent (Guitare, choeurs). Avec ses infuences jazz, funk, rock 'n roll, et des arrangements qui font parfois songer, étrangement, au meilleur Gainsbourg, la musique est un vrai apport pour le spectacle, d'autant que le duo sait parfaitement improviser et travailler avec la salle. Le résultat est un excellent spectacle, léger, très personnel et pas du tout académique: on ne va pas s'en plaindre. » François Fogel, Theatre enfants.com


« Dans le pays propical du royaume d’Issy-lexique, le lutin Banjo-Banjo trouve une « seinpresse » qui s’est laissé séduire par un faux « sprince », elle se retrouve enfermée dans une croquille de « nieuf » et ils vont tout faire pour la délivrer. Ce spectacle musical repose principalement sur l’énergie hallucinante de Rafaële Arditti, qui occupe l’espace avec des mots tarabiscotés et nous entraine dans une histoire abracadabrante d’œuf incassable, de pays sans mémoire et de princesse trompettiste. Le langage est tout bonnement maltraité, contrepèteries et mots déformés se succèdent sans rigueur, mais ce qui est de rigueur ici, c’est le rire, et les enfants ne s’en privent pas ! »
Nathalie Kuperman, Télérama
 

Critiques


0 critique(s)

aucune critique





Billetnet Liens relatifs

Revenir en haut de page  
BilletNet dans votre langue