Billetnet, vente et réservation de billet en ligne

Billetnet.fr, les meilleurs plans sorties dans
toute la France, nettement moins chers !

Advertisement
Vendredi 26 Février 2021
Accueil
L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le Jeun

L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le Jeun

Centre d'art et de culture, Meudon

Les deux philosophes les plus célèbres de leur temps se sont rencontrés à Paris, dans le couvent des Minimes, durant plusieurs heures, à huis clos, le 24 septembre 1647. Blaise Pascal avait alors 24 ans et était déjà très malade et René Descartes, 51 ans.
De cet entretien historique, rien n’a filtré, sinon une ou deux notes jetées sur le papier par l’un et l’autre.


Jean-Claude Brisville a imaginé librement cette conversation entre deux hommes qui se découvrent progressivement à l’opposé l’un de l’autre. Descartes rationaliste, réaliste, pragmatique même, militaire, homme de voyage, bon vivant ne dédaignant ni la bonne chère ni le beau sexe ; Pascal maladif, tourmenté, mystique ardent, intransigeant, exaltant la souffrance et la mort.
Ces lointaines paroles échangées sont un exact miroir tendu à notre propre temps. Que ceux que n’intéressent ni la Raison, ni le Sentiment, ni la Foi, ni la Science et ni Dieu ni le Vide, et ni le Monde, ne viennent pas les entendre.
Avec Daniel et William Mesguich
Suggérer par mail


Fiche

Archivé


Informations:
Artiste(s):
Daniel et William Mesguich

Auteur(s):
Jean-Claude Brisville

Mise en scène:
Daniel et William Mesguich

Assistant(s):
: Sarah Ferrier

Durée:
1h30

Type de public:
Tout public

Site web:

Langue:
Français

Lieu :
Centre d'art et de culture
15 Bd des Nations-Unies
92190
Meudon, France

Localiser le lieu
à l'affiche
 
Presse:
« Deux hommes dissemblables, si ce n’est qu’ils sont chrétiens tous les deux, et d’une intelligence supérieure. De quoi alimenter un texte ciselé avec soin par Jean-Claude Brisville. On se régale à écouter cette joute interprétée avec ferveur par Daniel Mesguich, un Descartes qui a de la griffe et ne fait pas patte de velours face à son jeune concurrent interprété par son fils William, ravi de conduire le duel. »

Marion Thébaud, Le Figaro
 

Critiques


0 critique(s)

aucune critique





Billetnet Liens relatifs

Revenir en haut de page  
BilletNet dans votre langue