Billetnet, vente et réservation de billet en ligne

Billetnet.fr, les meilleurs plans sorties dans
toute la France, nettement moins chers !

Advertisement
Lundi 10 Décembre 2018
Accueil
Hoichi le sans oreilles / Hoichi the earless

Hoichi le sans oreilles / Hoichi the earless

Laurette théâtre (ex Funambule - grande salle), Avignon

Créé et présenté par Theatre Ronin, compagnie de Hong Kong. Conte d’horreur japonais classique, avec une nouvelle mise en scene et interpretation.

Grace a l’alliance entre le Nan-kouan*, l’art du conteur et de la forme physique, et les arts de l’espace, la troupe hongkongaise invitera les spectateurs devoiler le plus intime et fragile de leur etre profond. Adaptee de Hoichi, la legende des samourais disparus ecrit par Lafcadio Hearn, relatant l’aventure d’Hoichi une musicienne aveugle sejournant dans un monastere. Une nuit, un samouraivient l’a invitee a donner un recital pour son maitre. La sorite de chaque nuit de la musicienne eveille la curisosite du superieur. Il lui fait suivre et decouvre alors un secret....

Hoichi the Earless is presented and created by Theatre Ronin, a troupe from Hong Kong and it is a classical Japanese horror fiction with contemporary interpretation. Hoichi is a blind lute musician living in a temple. One night a samurai come to invite Hoichi to play for his master. The abbot is skeptical about Hoichi’s going out every night, so he sends a monk to tail her. A secret is then unveiled. Adapted from Kwaidan –Hoichi the Earless by Koizumi Yakumo, this is an aesthetic exploration integrating Nanguan music*, storytelling, movement and space. Audience then go deep into their own vulnerability. *Nanguan music, originated from Quanzhou, is popular among Minnan-speaking region. It was imported to Taiwan after Ming dynasty, renowned for its unique way of chanting. Nanguan was inscribed in 2009 on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity by UNESCO. Theatre Ronin is founded by its artistic director Alex Hung-man, TAM in 2006 and is currently a recipient of Hong Kong Arts Development Council grant. Dedicated to exploring contemporary theatrical language and the aesthetics of ‘Theatre ofImagery’andcreatinga distinctively imaginative performing style, Theatre Ronin’stheatricalworks stemmed from varied source materials, as well as the culture and literature of Hong Kong. Many of its works are invited to various arts festivals in Argentina, Taiwan and..
Avec Theatre Ronin
Suggérer par mail


Bookmark and Share

Fiche

Archivé


Informations:
Artiste(s):
Theatre Ronin

Auteur(s):
Lafcadio Hearn (Yakumo Koizumi)

Mise en scène:
Alex TAM

Durée:
50min

Type de public:
Tout public

Site web:

Langue:
Autre

Lieu :
Laurette théâtre (ex Funambule - grande salle)
14 rue Plaisance - 16-18 rue Joseph Vernet - Place Crillon
84000
Avignon, France

Á l'affiche
A noter:

Adaptation et Interprete : Chun-him, WU / Nan-kouan Music: Wan-yi, LIU (Taiwan) / Interprete: Lo-yin, CHIU / Lumiere: Zoe CHEUNG / Musique et son: Maj CHAN / Costumes: Teby WONG

Langue : Cantonais surtitre en français et en anglais

 
Presse:
Theatre Ronin a ete fonde par le directeur artistique Alex Tam en 2006. Actuellement, il a reçu la bourse de Hong Kong Arts Development Council. En visant a chercher la langue contemporaine sur la scène et l'esthétique des images de la scène, les créations du Théâtre Ronin proviennent de sources variées avec la culture et la littérature de Hong Kong. Ses créations sont invitées aux festivals en Argentine, a Taiwan et en Chine. *L’origine du Nan-kouan se situe dans la musique de cour, poèmes chantés et danses, de l’epoque Song. Mais l’actuel Nan-kouan s’est developpe dans le Sud de la province du Fukien, dans la ville de Quanzhou (Ts’iouan-tcheou). La forme foundamentale du Nan-Kouan est la ballade. Expression pure d’amour courtois, ces ballades sont ecrites en vers libres et en langue parlee dans les regions minnan. C’est une musique savante, subtile et elegante. En 2009, Nan-kouan a ete inscrit par l’UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
 

Critiques


0 critique(s)

aucune critique





Billetnet Liens relatifs

Revenir en haut de page
BilletNet dans votre langue