Billetnet, vente et réservation de billet en ligne

Billetnet.fr, les meilleurs plans sorties dans
toute la France, nettement moins chers !

Advertisement
Dimanche 18 Août 2019
Accueil
concert Patrick bebey

concert Patrick bebey

Théâtre de l'Opprimé, Paris

Afro jazz et groovie

En attendant les beaux jours et le retour de notre Festival MigrActions, nous vous proposons, tout au long de l'année, des « Clins d’œil ». Premier rendez-vous, cet automne : un concert exceptionnel de Patrick Bebey, compagnon de route du festival MigrActions depuis 5 éditions. « Afro jazz et groovie. »
Avec Patrick Bebey
Suggérer par mail


Bookmark and Share

Fiche

Archivé


Informations:
Artiste(s):
Patrick Bebey

Durée:
1h30

Type de public:
Tout public

Site web:

Langue:
Français

Lieu :
Théâtre de l'Opprimé
78, rue du Charolais
75012
Paris, France

Á l'affiche
A noter:




 
Presse:
Au son qui faisait la griffe de Francis Bebey, Patrick Bebey ajoute des idées neuves, un swing solaire, décontracté et plein d’allant.
Patrick Labesse (LE MONDE)

Le feeling africain de Patrick Bebey qui met ses claviers, chants et flûtes au service d’un jazz coloré où swing et tendresse font la paire.
Un jazz très Hot, agrémenté de réminiscences pygmées et de sanza des forêts.
Eliane Azoulay (TELERAMA)

Chez lui, tout est frais, inventif et dégage sérieux.
Ses musiques métissées à la sauce moderne ne manquent pas de piment.
Nina Bienvenu (LE PARISIEN)

Une musique puissante et inventive.
Aurélien Ferenczi (L’EXPRESS)

Patrick Bebey mêle intimement afro et latino en une fusion inextricable et torride.
LIBERATION

Des mélodies puisées à la fertilité rythmique du continent noir.
Un cocktail raffiné de jazz et soleil africains, à savourer absolument.
Fara C. (L’HUMANITE)

Avec Patrick Bebey, l’apparente allégresse de la forme, la profusion des rythmes, le chatoiement des teintes ne dissimulent jamais la gravité du propos.
On danse, mais les anges de la mort restent tapis dans l’ombre.
Il faut jouer pour oublier et pour se souvenir, pour tromper l’attente et accomplir l’urgence du présent.
Christian Béthune (JAZZ MAGAZINE)

 

Critiques


0 critique(s)

aucune critique





Billetnet Liens relatifs

Revenir en haut de page
BilletNet dans votre langue